MALFROID « RESERVE »

MALFROID « RESERVE »

Un pied en équilibre dans la rareté…

Tout bon chausseur poursuit un rêve. Un rêve en forme de soulier avec dans le viseur la prochaine paire de sa collection.

Un chausseur rêve-t-il à un soulier “parfait” ? Sans doute. Mais dans un sens bien précis. Celui de l’équilibre entre matières, montage, proportions d’une part, corrélé à un prix de vente reflétant le plus finement possible la valeur matière/travail/marge qui le constitue, d’autre part.

Cet équilibre – parfait – fait passer le soulier du rêve à la réalité. On peut déplacer le curseur de cet équilibre en décidant d’améliorer encore et encore le soin apporté à la fabrication, aux finitions, aux choix des cuirs. Le prix reflètera nécessairement ces améliorations mais toujours dans une logique d’équivalence juste entre qualité et prix.

Ces considérations pratiques ne doivent pas faire oublier que, dans le même temps, un soulier n’est pas un « produit » comme un autre. Ce qu’il exprime ou révèle de nous, les hommes, touche à la fois au plus intime de soi et à quelque chose de fantastiquement plus vaste que l’accessoire essentiellement utilitaire qu’il est censé être.

Pour un homme qui aime s’habiller, le soulier parfait est probablement celui qui répond le mieux à un contexte. C’est-à-dire non pas seulement à son humeur, la météo, son style, mais aussi la situation sociale, familiale, professionnelle dans laquelle il se projette en s’habillant. En cela, le soulier parfait est peut-être celui qui manque encore à son vestiaire et dont on a besoin pour avancer dans sa vie en se sentant bien.

Un chausseur est là pour répondre à ce besoin.

Au quotidien, année après année, le soulier parfait sera confortable et ne décevra jamais, au contraire. Bien entretenu, il se bonifiera tout au long de sa vie et de son utilisation. Le soulier parfait c’est cet accessoire (trop rare !) qui contribue à réaliser l’équilibre entre l’intérieur (soi) et l’extérieur (les autres).

Idéalement un soulier parfait on n’y pense pas, puisqu’il est le prolongement naturel de soi.

Malfroid  a inauguré à l’automne 2021 sa nouvelle gamme baptisée Réserve Malfroid : créer une ligne qui obéisse à un cahier des charges techniques et qualitatifs rigoureux. Faire mieux en proposant une gamme qui célèbre le soulier comme objet poétique, de beauté et d’harmonie.

Cette Réserve Malfroid, donc, qu’on va chercher au fond de notre stock dans des boîtes spécialement conçues pour elle – flacon d’un vin précieux, sera une gamme confidentielle, choyée parce que rare.

Produite avec plus d’attentions, elle sera aussi plus onéreuse que notre collection traditionnelle.

La Réserve, c’est un pas important pour Malfroid.

 

Pourquoi une gamme à part  ?

Pour répondre à deux envies :

– La première est le défi de hisser encore notre attention aux détails, à la finition et de continuer à le faire au fur et à mesure qu’elle s’étoffera.

Par exemple, les deux premiers mocassins Réserve qui ont été proposés à la fin de l’année dernière sont proposés avec un talon tout cuir et un montage sous gravure.

La couture « sous gravure » signifie, sous la semelle, que la gorge dans laquelle la couture est réalisée est ensuite refermée pour protéger le fil de couture. Le résultat est une semelle solide, parfaitement lisse & soignée.

Car c’est par la somme de détails soignés qu’un soulier acquiert sa magie, exerce sa fascination et nous embellit.

 

– La seconde envie c’est d’utiliser exclusivement des cuirs “exotiques” ou rarement utilisés par les chausseurs. Pour que notre Réserve puisse être l’emblème de ce que Malfroid fait de mieux et, pourquoi pas, de plus audacieux !

A titre d’exemple, les deux premiers mocassins de cette gamme sont dans un cuir cordovan italien.

Par sa patine, sa chatoyance, ses caractéristiques uniques, le mystère qui entoure sa fabrication (plus de 100 étapes sont nécessaires), le cordovan rayonne du cœur de ses fibres un feu lustré qu’on apprivoise progressivement et puis qu’on révère.

Il y a en effet quelque chose qui relève du culte chez certains aficionados. Il faut, une fois au moins, avoir possédé une paire en cordovan pour comprendre.

 

Notre gamme Réserve est un laboratoire où va s’exprimer le meilleur de la marque.

Car pouvoir proposer des cuirs exceptionnels, en plus du traditionnel box calf, s’inspirer de ce que l’art bottier a de plus valorisant, c’est une aventure fantastique à inventer et à partager avec vous.

Post a Comment

5 × 5 =

malfroid-quot-reserve-quot-malfroid