Mocassin « Villalys » semelle Superleggera velours chocolat (forme 275)

305,00

Le Villalys : soulier condiment

 

Une friandise de chaussure avec sa belle ligne loafer en veau velours et sa boucle simple et dorée.

Il donnera du goût notre Villalys, véritable touche finale de la silhouette se faisant tantôt piment, tantôt infusant une nonchalance fraîche & très kool ou bien donnant à la tenue une pointe d’élégance poudrée.

 

On évoque le goût. Justement. Le Villalys puise son intemporalité à la source d’un goût très français : cette forme archétypale de la chausse qu’on enfile et que l’on boucle sur le côté, forme ô combien classique qui remonte loin dans notre histoire et que d’ailleurs nos ancêtres nous montrent parfois dans certains tableaux du Grand Siècle, par exemple.

 

Forme intemporelle donc, qui a traversé le temps pour renaître sans cesse et devancer les modes et qui permet un kaléidoscope de styles.

Essayons-nous à ce jeu.

 

Avec un pantalon velours un peu ample, bordeaux ou noir, côtelé ou pas, une veste sport à larges revers et le cheveux gominé, le Villalys nous transporte tout à coup à Rome, fin de matinée, sur les pavés d’une piazza animée où des piaggo zigzaguent entre les paniers de légumes du marché installé autour d’une majestueuse fontaine crachant des jets scintillants sur les têtes de dieux et déesses en pierre, à genoux, allongés ou debout dans les éclaboussures de l’eau mousseuse, parmi des lances, des boucliers, des tortues, des coquillages, toute une flore baroque !

 

Un pantalon plus resserré, une veste cintrée un brin austère, un foulard coloré ou une belle cravate souple et le Villalys se fait londonien : soulier de boudoir, Gainsbourgeois ou Wildien avec sa fine boucle or montée sur un full strap rappelant le bracelet d’une montre-bijou, fine, précieuse et très masculine. Le Villalys comme soulier-compagnon de cette “nuit que j’étais à me morfondre dans quelque pub anglais du coeur de Londres”, chantée par Serge en 1968.

 

Sur une paire de jeans délavés maintenant, le Villalys deviendrait la paire idéale du héros sauvage d’un film dans les grands espaces américains dans lequel un renegade au volant de sa Ford Thunderbird Convertible se retrouve en cavale dans le désert de l’Arizona. Le tout filmé en cinémascope.

Oui, le Villalys c’est aussi cette paire facile à enfiler au saut du lit en y tordant un peu le pied dedans, le matin, encore mal réveillé, pour dégringoler les marches d’un motel tout en enfilant son impeccable tee-shirt blanc. “Coffee ? Thanks, black”.

 

Rarement une paire Malfroid n’a autant ouvert les imaginaires. A l’aise dans tous les décors vous le serez tout autant en les portant grâce à sa semelle Superleggera en cuir souple et léger.

Semelle innovante promesse d’une flexibilité impressionnante tant elle est plus fine et légère que nos semelles classiques.

Tout le comportement du soulier s’en trouve radicalement changé : la marche est agréable et comme dépouillée du superflus.

 

Marchez confiant, ce soulier c’est le sel de l’habit. A vous d’en inventer la meilleure version.

 

 

Trouvez votre pointure

Placez votre pied sur une feuille de papier et mesurez-le.

Pointure ?
Effacer
Quantité
UGS : ND Catégories : , ,

Description

Mocassin à boucle.

Forme : 275 (forme ronde)

Cuir : veau velours marron chocolat, Italie.

Doublure : veau

Semelle : cuir type Superleggera

Cambrion : double en bois

Cousu : Goodyear Superleggera

Informations complémentaires

Poids1.3 kg
Dimensions20 × 38 × 16 cm
Pointure

5, 5,5, 6, 6,5, 7, 7,5, 8, 8,5, 9, 9,5, 10, 10,5, 11, 11,5

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Seulement les clients connectés ayant acheté ce produit peuvent laisser un avis.

mocassin-quot-villalys-quot-semelle-superleggera-velours-chocolat-forme-275-malfroid

Laissez-nous vos coordonnées et soyez informés dès que cet article est disponible