Bottines « Berrière » box noir (forme 361)

335,00

Réussir la Chelsea boot est une question de proportions, de matériaux et de construction.

Les patronages de ce modèle ont énormément varié selon les chausseurs mais certains principes ne peuvent être bafoués. Or ils le sont trop souvent. En d’autres termes la claque doit dessiner une belle courbe régulière, se terminer sur un bout ni trop rond ni trop fin, avec un élastique qui tient sur toute la hauteur (et sur la longueur) des pièces de cuir de la bonne épaisseur assemblées en un montage robuste (cousu goodyear et semelle en gomme – comme sur le modèle originel, équipé alors du caoutchouc vulcanisé de M. Goodyear) pour former une bottine équilibrée qui, depuis l’arrière, remonte en goutte d’eau sur la cheville.

Il est toujours plus difficile de réussir quelque chose de simple ; quoi de plus simple, apparemment, que réaliser un dry martini : du gin, du vermouth, une olive. Cependant un dry mal dosé ou qui aurait séjourné trop longtemps dans la glace du shaker et c’est… imbuvable.

 

Pour sa Chelsea, Malfroid est donc remonté aux sources de ce modèle mythique pour en capturer l’essence.

 

Et tout commence par un cadeau : celui d’un bottier de la cour royal d’Angleterre ayant reçu pour mission de moderniser la tenue équestre en lui donnant un petit coup de fouet. L’élastique et le caoutchouc sont les clés de cette modernité.

 

Les officiers gradés du quartier de Chelsea à Londres lui ont par la suite donné son nom iconique. En effet, lors des dîners de gala ils complétaient leur uniforme de cérémonie avec ces fameuses boots noires en cuir lisse.

 

Les Chelsea boots se sont progressivement démocratisées au point de devenir un standard unisexe en Angleterre. Durant les Swinging Sixties, des ambassadeurs comme John Lennon et Paul Mccartney ont définitivement popularisé le modèle, facile à enfiler, symbole d’une révolution du style et des moeurs. De même Bob Dylan, dont la silhouette longiligne et frisée est pour toujours indissociable de ces bottines aux lignes simples et pures.

 

Une forme devenue mythique donc, à célébrer en toutes occasions et qui ouvre sur un imaginaire (vestimentaire, musical…) vaste !

 

Notre Berrière est ici présentée dans un cuir noir (à la « Kinks ») et qui provient des tanneries Dupuy, maison historique (et prestigieuse) du Puy en Velay.

 

Pour trouver votre pointure cliquez ici 

Trouvez votre pointure

Placez votre pied sur une feuille de papier et mesurez-le.

Pointure ?
Effacer
Quantité
UGS : ND Catégories : ,

Description

Bottine à élastique quatre pièces sur semelle gomme.

Forme : 361 (forme ronde).

Cuir :  Veau Box noir (Tanneries annonay, France).

Doublure : Veau.

Semelle : Gomme.

Montage : Goodyear

 

 

Informations complémentaires

Poids1.3 kg
Dimensions20 × 38 × 16 cm
Pointure

5, 5,5, 6, 6,5, 7, 7,5, 8, 8,5, 9, 9,5, 10, 10,5, 11, 11,5

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Seulement les clients connectés ayant acheté ce produit peuvent laisser un avis.

bottines-quot-berrire-quot-box-noir-forme-361-malfroid

Laissez-nous vos coordonnées et soyez informés dès que cet article est disponible